Thompson-Herah en tête d’affiche de la finale de la Diamond League à Zurich


La reine jamaïcaine du sprint Elaine Thompson-Herah sera l’une des 19 championnes olympiques en lice pour les prix en argent et la gloire lors de la finale de la Diamond League à Zurich, un mois seulement après la fin des Jeux de Tokyo.

Thompson-Herah a décroché trois médailles d’or dans la capitale japonaise sur 100 m, 200 m et relais sprint, et n’aura pas à affronter sa compatriote et grande rivale Shelly-Ann Fraser-Pryce à Zurich.

La championne olympique a chronométré le deuxième 100 m le plus rapide jamais couru à Eugene le mois dernier, son temps de 10,54 secondes à seulement cinq centièmes du record établi par l’Américaine Florence Griffith-Joyner en 1988.

L’action lors de la finale de la saison des bumpers débutera mercredi, avec les finales du lancer du poids, du saut en longueur, des 5000 m hommes et femmes et du saut en hauteur femmes qui se tiendront tous sur la place Sechselaeutenplatz sur les rives du lac de Zurich.

Les 25 autres finales sont prévues jeudi dans l’emblématique stade du Letzigrund, où plus de 20 000 spectateurs créent traditionnellement une atmosphère bruyante.

Le vainqueur de chaque discipline lors de la finale reçoit 30 000 $ et un trophée de la Diamond League.

Le Norvégien Karsten Warholm prend la piste pour la première fois sur 400 m haies depuis qu’il a établi un record du monde sensationnel de 45,94 secondes en remportant l’or olympique.

Son rival américain Rai Benjamin est absent, mais la médaillée de bronze olympique Alison Dos Santos du Brésil offrira un peu de compétition.

La Vénézuélienne Yulimar Rojas, autre recordman du monde à Tokyo, sera à Zurich et semble en assez bonne forme pour défier la barre des 15,67 m qu’elle a établie au triple saut.

Sera également présent le Suédois Armand Duplantis, à 21 ans déjà la force dominante du saut à la perche masculin.

Vainqueur de la Diamond League à Paris lorsqu’il a franchi 6,01 m et à Bruxelles (6,05 m), le voltigeur d’origine américaine a tenté à chaque fois de franchir 6,19 m pour battre son propre record du monde. Il n’était pas loin et ce n’est sûrement plus qu’une question de temps avant qu’il n’établisse une nouvelle référence.

Le coureur néerlandais d’origine éthiopienne Sifan Hassan, qui a remporté deux médailles d’or et une de bronze sur une distance sans précédent à Tokyo, participe au 1500m.

– Pas de Jacobs au 100m –

Le 100 m hommes présente un peloton stellaire, mais sans la surprise du champion olympique italien Lamont Marcell Jacobs, qui a mis fin à sa saison après les Jeux.

Mais l’Américain Fred Kerley et le Canadien Andre De Grasse, médaillés d’argent et de bronze à Tokyo, et Akani Simbine d’Afrique du Sud, quatrième, seront sur la ligne de départ.

L’Américain Trayvon Bromell sera également présent, qui détient le temps le plus rapide de l’année en 9,77 secondes mais n’a pas réussi à passer les demi-finales aux Jeux olympiques.

Bromell sera ravi de terminer deuxième derrière Kerley à Bruxelles la semaine dernière lorsque la victoire du polyvalent Kerley a fait de lui le premier sprinteur à remporter les courses de 100, 200 et 400 m dans la Diamond League.

Le 200 m féminin met en scène le talent prodigieux de l’adolescente namibienne Christine Mboma, spécialiste du 400 m obligée de se retirer de la distance en raison de la réglementation de World Athletics sur les athlètes féminines à haut niveau de testostérone.

Mboma n’a effectué son premier voyage à l’étranger qu’en juin. Deux mois plus tard, le joueur de 18 ans a remporté une médaille d’argent olympique surprise derrière Thompson-Herah malgré un départ et une technique de sprint maladroits.

Elle affrontera à nouveau la championne du monde britannique Dina Asher-Smith, que la Namibienne a battue à Bruxelles lors de ses débuts en Diamond League la semaine dernière.

La compatriote adolescente de Mboma, Beatrice Masilingi, qui a également été exclue des épreuves entre 400 m et un mile, tentera de monter sur le podium, aux côtés de la Jamaïcaine Shericka Jackson.

lp/gj



Source link

Laisser un commentaire